Noter ce texte

n° 03945Pour Alice et clara, avec toute ma sympathie. Babs itou.04/04/02
A la vie, à la mort
critères:  h fhhh extracon inconnu voisins médical enceinte fépilée bizarre jardin magasin amour fsoumise exhib noculotte strip odeurs fmast gangbang humour
Résumé:  D'un 14 juillet à l'autre, de feux d'artifices en feux d'artifesses, le destin d'Alice tangue de la vie à l'amor et de la mort à la vie.
24756 caractères       
Auteur : Ohjeff

 

Note générale = 14.41 / 20
(113 notations)
Note des inscrits = 14.43 / 20
(17 notations)
Note des non-inscrits = 14.27 / 20
(96 notations)
11 Erotisme13 Amour23 Scénario28 Ecriture13 Humour
Promotions : OriginalitéProposer des promotions

 

IntervenantDateLui écrireNoteAppréciations
02304/04/02  16Ca commence par du Jeff typique, on se fend la gueule, on rigole, il joue si bien des mots. Et puis... eh, Jeff tu fais quoi, la ? Arrete ca, MERDE ! Oh j'ai failli l'abandonner, son texte pourri ! Et puis j'ai lu jusqu'a la fin. Merci, Jeff. Super.
03204/04/02  13Très littéraire pour revebebe, mais autant remonter la qualité ! Vous vous rendez compte.. une histoire philosophique !!Je n'ai pas flashé mais j'ai lu avec plaisir.
01704/04/02  12Un texte brillant, léger, trop peut être. ca produit une impression de superficialité alors qu'il y a quelques pensées profondes...
Niko04/04/02 10Surprenant au début, puis franchement délirant et même poëllant, puis l'interêt baisse, l'ennuie s'installe... Problème de structure ou de longueur ? (ou alors j'ai mal digéré mon cassoulet...)
04105/04/02  12Très " expérimental " ? Mais l'écriture est tellement hachée (je sais: c'est délibéré) que cela en devient pénible à lire.
00708/04/02  12Un peu à la Boris Vian, littérature dont on a pu apprécier la force, mais aussi les limites
01209/04/02  15Un rythme enlevé (parfois même trop). Un récit complet. Personnages&ambiance sont riches.
benoblack11/04/02  12Plus que la moyenne pour la qualité du texte, et la délicatesse et le désespoir qui transpirent. Mais pas plus de 12 car après cela comment avoir un moral au beau fixe ?
Karl14/10/05 17Comment dire… L’excitation des premières « scènes », au demeurant excellentes, est battue en brèche par les événements, mais il reste de l’espoir à la fin de ce texte. Et puis on a rêvé un peu… Emouvant à souhait.
lucius07/07/09  15Un récit à la structure fort surprenante, bravo l'artiste
ANNIE-AIME21/08/09  17Brillant, déjeanté, émouvant, tordant, alerte, ce récit est tout cela à la fois. Du bel ouvrage à rire et chialer comme vous voudrez. Bravo l'artiste!
Mirthrandir26/10/10  18Déjanté. Original. Touchant. Magistral.
olaf26/10/10  16Excessif à souhait, un rythme endiablé pour faire oublier l'inéluctable, autant à lire dans le texte que dans les silences. A consommer sans modération. D'ailleurs je veux la même chose... à fumer.
David Blonfali26/10/10 14J'ai un peu de mal avec l'écriture trop pleine de cabrioles mais l'ensemble gaiement loufoque et la sensibilité m'ont emmené
crinoline21/11/10 15Un rythme soutenu, pour des rebondissements parfois melodramatiques mais dans la vie sort toujours vainqueur.
lauriolan03/07/16  14Original et avec un style très enlevé, presque trop parfois, qui empêche parfois de développer l'efficacité érotique.
AA-Dvabis02/06/17  20Un récit alerte et totalement déjeanté.
04/04/02    superbe !!
marcox04/04/02    Bof. Toujours les mêmes artifices de style. Conclusion macabre sans intérêt réel.
ebolavir04/04/02  Qu'est-ce que c'est bien écrit ! Et pour le fond de l'histoire, c'est hard, aussi fatal et désordonné que la vie réelle. Aucun scénariste n'oserait construire un truc pareil. Pas moyen de trouver l'angle de tournage. Moi j'aime.
ebnbmsb05/04/02  on se serais volontiers passer de propos racistes, dans un site d'histoires érotiques , alors svp , vos blagues vaseuse et inutile , essayer à l'avenir de vous les reserver à votre cercle d'amis ( certainements d'autres d'autres racistes dans votre g