Noter ce texte

n° 04277Janus24/05/02
La cave aux crapauds
critères:  fh bizarre cunnilingu pénétratio fantastiqu
Résumé:  Ou comment une fascination malsaine pour les lieux fermés peut conduire à l'absurde.
25492 caractères
Auteur : Janus

 

Note générale = 14.67 / 20
(42 notations)
Note des inscrits = 14.81 / 20
(10 notations)
Note des non-inscrits = 13.14 / 20
(32 notations)
2 Erotisme0 Amour17 Scénario16 Ecriture4 Humour
Promotions : AmbianceProposer des promotions

 

IntervenantDateLui écrireNoteAppréciations
02324/05/02  16Chic, mon genre de truc ! Erotique ? Meuuuh non, qu'est ce que vous allez chercher ?
benoblack24/05/02  Tiens, on a légalisé le chichon récemment ? Texte délirant, tout à fait impossible à noter...
Niko25/05/02 8Un récit « fangeux » (fangesque ?) Un abus d'ellipses notamment dans 1ère partie ce qui rend tout cela bien confus, et après on a du mal à rester accroché. Une certaine ambiance, néanmoins.
03225/05/02  7Peut-être bien écrit mais ce n'est pas emballant! On ne participe à rien et il faut faire attention pour ne pas marcher dans la vomissure !!
Mirthrandir05/06/09  19C'est formidable, fantastique, tordu, envoûtant. La fin semble presque trop ordinaire comparée au reste. Sans cela, un excellent récit. Hautement recommandé si vous avez quelque ouverture d'esprit.
ANNIE-AIME06/06/09  16Un délire qui coule et roule... Bravo.
lucius07/07/09  17Trop fort ce texte, j'ai adoré son atmosphère bien glauque et déstructurée
Zébulon08/07/09 17Une atmosphère à la Lovecraft, prenante, envoûtante, inquiétante, absurde. Janus est-il fou ? Non bien sur, car il a deux visages.
Rain23/04/13  17Un bon petit texte qui effectivement rappelle les délires de Lovecraft. On y retrouve tous les ingrédients de ce dernier : monstres tentaculaires, terreur, et folie.
crinoline11/01/14 15Beau texte, qui évoque une belle rencontre, mélange de fantasme, délire, folie... même si parfois un peu déroutant.
janusdutemple03/10/15 8Narration bien ficelée ternie par une histoire un peu trop gnan-gnan hélas. Manque cruel d'érotisme qui en plus se fait trop désirer.
Sophie Jill24/05/02    Quel delire qui m'a fait beaucoup rire mais ces dommage qu'a la fin tu decrive pas mieux la bete
yvesdr200024/05/02  Pas torride au niveau de l'érotisme... mais très belle nouvelle. Tout est dans le supposé, l'ésotérique. La fin mériterait d'être réécrite pour ajouter détails, odeurs et frissons. Néanmoins, très bon.