Noter ce texte

n° 10372Erotomane30/04/06
Branleur !
critères:  h travail toilettes douche telnet hmast humour -masth
Résumé:  Circonstances à ma décharge.
22279 caractères
Auteur : Maurillo

 

Note générale = 16.09 / 20
(66 notations)
Note des inscrits = 16.31 / 20
(18 notations)
Note des non-inscrits = 13.24 / 20
(48 notations)
2 Erotisme0 Amour10 Scénario14 Ecriture20 Humour
Promotions : EcritureProposer des promotions

 

IntervenantDateLui écrireNoteAppréciations
ANDRE L30/04/06 17Jubilatoire, un gout de Reiser
Karl02/05/06 16Comme dirait Amanite, «Ceci n'est pas un substitut aux contacts humains.». Le texte est vif, amusant, frais… et il y a du vécu ! Pas très érotique, mais jouissif…
Zorro02/05/06  14Cette écriture, elle suffirait à raconter n'importe quelle histoire avec brio. Le style ressemble à Arnage, un autre auteur du site, mais le fond est un peu moins chic, moins classe, hé, hé ! Ceci dit, c'est rigolo.
Giusepe04/05/06 13Mon impression est contrastée : c’est brillant, habile, stylé, mais trop forcé, comme si on cherchait à nous en mettre plein la vue ; et puis c’est lourdingue, parfois.
Padoum04/05/06  16Je me suis régalée avec ce texte qui prend la branlette sous bien des côtés, y compris sur le plan sémantique. C'est dingue ce qu'il peut y avoir comme filles, dans ce bureau...
ptolemee05/05/06  15J'adore les néologismes de ce texte. C'est très marrant, mais je ne suis pas sûr qu'on puisse écrire un tout grand texte avec un tel style d'écriture. Je suis également perplexe sur le nombre de filles présentes dans un boite informatique...
benoblack15/02/08  15Outrancier, truculent, bidonnant. Réussi.
ANNIE-AIME23/09/09  18Quel talent ! Il se branle, il astique ligne après ligne mais le plaisir est chaque fois nouveau, plus tordant, plus poilant, plus marrant. Lui est asséché, moi je bave. Magistral ! Récit déjanté, décalé, plein de néologisme. Une pirouette jubilatoire.
Mirthrandir27/09/09  20Écriture jubilatoire, rythme soutenu, humour omniprésent. Il faudrait épingler ce texte bien en vue de ceux qui, dans leurs fantasmes, déchargent à répétition dans le cul et la bouche de salopes qui adorent ça. Merci A-A d'avoir "remonté" cette perle.
X-avier14/10/09  14Texte bien écrit. Se lit avec plaisir jusqu'à la fin.
Zébulon05/11/09 18Jubilatoire, truculent, drôle, inventif, tout a déjà été dit sur ce texte, et tout est vrai. A lire absolument !
OeilCoquin24/05/10  16Des dialogues intérieurs à la « Michel Audiard ». L’érotisme n’est pas au rendez-vous, mais le sourire et l’humour y sont. Ma note : un 16, pour l’ « originalité » de l’ensemble.
Rain17/09/11  18Excellent ! Une écriture vive, un humour décapant. Un branleur avec un sacré talent !
Jacques Valcourant23/05/12  16Haletant, rythme d'enfer, syntaxe au couteau, humour aiguisé. C'est bon !
athanagor30/03/15 18Ça pourrait être le récit désolant d'un accro de la branlette (pathologie réelle), mais la virtuosité de l'auteur en fait quelque chose de jubilatoire. Au lieu de toucher le fond, il atteint les sommets... d'un jet puissant.
Crinoline07/11/16 15Bel hommage à la branlette, bien écrit.
charlie6706/06/17 15Le thème est ce qu'il est mais la plume est excellente et rend le texte agreable a lire
Evelyne6316/07/17 20Une écriture magistrale, un texte déjanté, jubilatoire à mouiller la culotte.
01/05/06   16Ca a l'air tellement vrai ..... dommage pour la fin.