Noter ce texte

n° 11032exploratrice littéraire13/12/06
Margareth ; sonate
critères:  chantage dispute nonéro lettre fantastiqu
Résumé:  Mon cher Edgar, je ne sais quand je pourrai envoyer cette lettre. Cependant, tu serais si à l'aise en ces lieux que je ne peux que te raconter par le menu ce qui m'est arrivé.
45003 caractères       
Auteur : Lise-Elise

 

Note générale = 17.38 / 20
(42 notations)
Note des inscrits = 17.70 / 20
(14 notations)
Note des non-inscrits = 11.92 / 20
(28 notations)
0 Erotisme5 Amour16 Scénario17 Ecriture2 Humour
Promotions : Originalité   EcritureProposer des promotions

 

IntervenantDateLui écrireNoteAppréciations
favasso13/12/06 17Je suis complètement ébloui par cet exercice de style.
06513/12/06  18
Zorro19/12/06  16De grâce, jugez de mon désarroi, je me sentais un trouble mortel à parcourir ces lettres... et puis de guerre lasse, allez, j'ai cédé, mais je ne vous en accuse point, l'exercice était délicat, et les modèles, de beaux colosses.
ptolemee22/12/06  17Je suis d'accord avec Giusepe au sujet de la sonate. Par contre, cela montre bien que les grands artistes ne sont reconnus qu'à titre posthume. Mais dur, dur le début, le style ne devient magnifique qu'une fois qu'on est rentré dedans.
Karl09/01/07 17Première lecture en 2007… et quelle lecture ! Cette histoire est intrigante, passionnante, prenante. Le style est coulant, sans préciosité malgré les tournures, en gros c’est un vrai bon moment de lecture. Bravo !
OeilCoquin09/01/07  18L'auteur nous prend par la main pour nous emmener dans son univers fantastique où l’on prend place tranquillement et surtout d’où l’on ne souhaite pas sortir. Merci pour cette pianiste et pour ce merveilleux voyage…
Giusepe06/02/07 17(suite...) Seul reproche que je me permettrais de faire : « sonate » dans le titre, me paraît un peu désinvolte. Ce n’est ni historiquement, ni structurellement bien venu, à mon avis, et cela n’a pas grand rapport avec le contenu.
michel-6223/03/07 20Je suis subjugé à la lecture de ce texte. Merci pour ce scénario. Merci pour cette écriture romantique. Merci d'avoir si bien su me mener dans l'irrationnel de cette histoire baroque.
broutille12/08/07  Il est clair qu'il y a des influences, à la liste desquelles j'aurais ajouté Maupassant et Roald Dahl ! Néanmoins, c'est une vraie réussite !
patoche06/06/08  18Admirablement construit, et écrit. Cette histoire aurait pu être écrite par Stephen King. On me l'aurait présentée comme telle, j'y aurais cru.
Mirthrandir29/10/08  17Outre les références citées, on pense aussi à Bram Stoker et au « Journal de Jonathan Harker », par le ton, l'ambiance, l'époque, le vocabulaire et une partie du thème évoquant le vie et la mort. Très bon récit épistolaire.
Zébulon14/08/09 19Quel texte, quelle histoire, quel style, quel talent, quel auteur !
ANNIE-AIME14/08/09  18Mystéres et ténébres. Bien écrit. Captivant.
herminie27/09/10  20La médecine sortie tout droit des ouvrages scientifiques des 18e et 19e siècles ! C'est malheureusement aussi cela, l'héritage de la Modernité, des Lumières et de la Raison triomphante ! Bravo
Rain04/12/11  18Quelle écriture ! Une lettre somptueuse qui est un véritable hommage à la littérature fantastique du XIXème.
lapinlapin 14/12/06   14Au début, l'atmosphère prenante fait penser aux plaines embrumées et ventées des soeurs Brontee de mon enfance (me goure je ?) puis après on se lasse pas mal (comme les héros). Un texte dont les qualités littéraires s'épanouiraient mieux sur des feuilles