Noter ce texte

n° 12239Quand un auteur de mélo rencontre un autre auteur de mélo30/01/08
Si tu veux, tu sais où me trouver
critères:  fh nonéro mélo -amourdram -regrets
Résumé:  Déjà trois fois que je relis ta lettre. Steph... "T'étais pas l'homme de mes rêves. Si tu l'es aujourd'hui c'est qu't'as vachement changé." Mais si tu veux la faire, cette partie, alors...
28020 caractères       
Auteur : Vince et Lise-Elise

 

Note générale = 16.80 / 20
(91 notations)
Note des inscrits = 16.80 / 20
(22 notations)
Note des non-inscrits = 16.79 / 20
(69 notations)
0 Erotisme42 Amour40 Scénario60 Ecriture2 Humour
Proposer des promotions

 

IntervenantDateLui écrireNoteAppréciations
X-avier30/01/08  20Remarquable!
Pattie30/01/08 Ah ça, le souffle créateur, c'est le souffle créateur. Et eux, ils ont des ouragans sous le clavier, et ils savent les trasnformer en douces brises. Beau duo. Expérience à renouveler... Tiens, pourquoi pas demain ?
claude pessac31/01/08 20Quelle passe d'armes ! Quelle joute ! Pas un mot de trop, pas un qui manque! Une eau-forte, un bijou ciselé à quatre mains ! J'ai adoré ces odeurs de cuir, de tabac froid, de chiens mouillés ... Adoré, le mot est faible, j'en sors ... ému !
Mirthrandir31/01/08  16Des mots qui touchent où ça fait mal. Amertume du temps passé et du temps perdu, et ce "tu donnais la main à un abruti, je vous ai évités." Les rivaux inconnus sont toujours des abrutis. L'émotion prend ici le pas sur le style, et c'est tant mieux.
patoche31/01/08  15J'ai eu un sentiment de surenchère en lisant le texte. Comme si les auteurs en avait fait un tout petit peu trop, dommage. La partie épistolaire est très réussie.
Monsieur Chat31/01/08  17Beau texte pour nous délivrer du mal et pouvoir aimer: un parfum de rédemption trop rare ici... J'ai en tête en le lisant la chanson Silence de Stephan Eicher.
melinda31/01/08  17Rempli d'émotions, les mots sont habilement choisis, pour ma part je ne vois pas de surenchère, juste une belle histoire qui nous entraine...quand on s'est connu, quand on s'est reconnu, pourquoi se séparer....
Nol31/01/08  18Vraiment magnifique et extrèmement touchant (petite larme limite à la fin vu que c'est très beau, mais bon je suis vraiment très émotive). C'est une histoire personnelle, mais en même temps on pourrait tous la rapprochée à une ne nos histoires je pense.
chtulu01/02/08  18Quel beau récit, quand le passé vous saute à la figure mais celà s'est il réellement passé ainsi?
misspitchounette01/02/08  20Magnifique, on se laisse emporter par les souvenirs. Tant d'émotions reviennent en surface, mes larmes ont coulé. Ce texte peut toucher chacun d'entre nous et c'est ce qui fait sa force
catherine01/02/08 Genialement ecrit (Vince, tu nous a manqué !)Pour le reste, une histoire d'amour longuette et larmoyante, au final tres banale, où il ne se passe pas grand'chose. Trop d'emotion tue l'emotion....
Atchoum01/02/08 20Ah ouais, quand même! C'est poignant, c'est abouti, c'est la description minutieuse d'une transition. On en sort avec les yeux qui piquent de bonheur, c'est superbement mené d'un bout à l'autre. On pourrait dire "génial", mais ça serait faible...
O'Das02/02/08  17Merci à vous 2, pour cette association de bienfaiteurs.
nicoli02/02/08  12C'est bien écrit, mais ça reste au stade du mélodrame à l'eau de rose et à l'épluchure d'oignons.
asa.a03/02/08 18tres tres bien ecrit....
Docteur Fas03/02/08 20J'ai mis un peu de temps pour entré dans le récit. Mais à la fin je me suis vraiment pris une clac. Un des meilleur texte de RB.
CatSaTum05/02/08 14L'exercice de style est remarquable, et tirer autant d'un argument aussi mince relève d'une maîtrise de l'écriture exceptionnelle. Mais justement, c'est un peu trop mince, trop vide : ce trou qui est le fond de l'histoire manque d'habillage.
benoblack14/02/08  Un texte très fort, intense. Deux auteurs disparus du site s'allient et reviennent plus forts encore. Lise-Elise, vous m'avez manquée, votre plume se fait trop rare...
Lilas19/08/09  14Pour du mélo, c'en est ! ça tire même vachement sur l'ambulance... j'ai aimé ces retrouvailles avec son premier amour, moins la poésie trop lourdement marquée qui freine un peu la lecture pour alourdir encore le côté larmoyant. Mais sinon, du bel ouvrage.
ANNIE-AIME12/11/09  15Un très beau texte, poignant, sensible et tendre.
philipum07/12/09  18Magnifiquement imagé, belle poésie, fluide dans sa mélancolie. Le texte réveille toutes sortes de sentiments. Bravo !
natacha torride21/02/10 19Que dire ? C'est le genre que j'aime. Tout est... Du titre à la dernière phrase. Un beau texte.
café-clope30/09/11  1919 car la perfection n'est pas de ce monde. Mon coup de cœur du moment, pour l'émotion.
Lauriane35200930/09/11  18vraiment sympa, on a l'impression d'être les personnages, de vivre l'histoire à leur place...
favasso31/10/17 18Oui, c'est très bon, je ne l'ai pas lu à l'époque et le découvre tardivement.