Noter ce texte

n° 12351Sandre05/03/08
Un simple petit baiser
critères:  fh jeunes complexe neuneu amour revede mélo -prememois -attirautr
Résumé:  Des circonstances un peu complexes m'ont conduit à commettre cette folie qui fut finalement une bonne chose.
38667 caractères       
Auteur : Sandre

 

Note générale = 14.83 / 20
(59 notations)
Note des inscrits = 14.84 / 20
(11 notations)
Note des non-inscrits = 14.77 / 20
(48 notations)
6 Erotisme14 Amour17 Scénario23 Ecriture5 Humour
Promotions : EmotionProposer des promotions

 

IntervenantDateLui écrireNoteAppréciations
42600laurent06/03/08  12texte sympa a lire tranquillement
nicoli06/03/08  12Au commencement on croit à une confession presque vécue, et puis ensuite c'est plus malheureux que moi tu ne peux pas,le récit perd alors sa spontanéité, la fin est meilleure. Quelques gros à peu près ...
Atchoum06/03/08 17C'est malin, qu'est-ce qu'on peut dire? C'est bon, très bon, ça part un peu n'importe comment, et en finale, cette histoire complètement bizarre et terriblement réaliste est géniale.
Jean Aymar06/03/08 15Beau texte !
patoche07/03/08  17Joli texte. Le ton est très juste, belle note d'espoir.
chtulu08/03/08  16Très belle histoire qui montre bien qu'il y a toujours un amour possible.
Mirthrandir10/03/08  17Les noms d'oiseaux volent bas, mais collent parfaitement au sujet, à l'atmosphère, aux personnages. Un tout bon texte, plein de surprises, à la fois amer et attachant. En tout cas très différent.
CatSaTum10/03/08 15Dur. Vrai. Une histoire qui sonne juste, trop juste pour qu'elle n'éveille pas en nous quelques réminiscences. On regrette juste que l'écriture, si elle est globalement bonne, soit parfois brouillonne et peine à traduire l'intensité voulue?
lucius 10/03/08  16J'ai beaucoup aimé ce texte au sujet délicat. On a d'ailleurs l'impression qu'il est, au moins en partie, autobiographique.
annie-aime22/09/11  16Un long développement, une fin abrupte et pourtant je ne suis pas déçu. Très beau récit un peu mélo mais touchant.
charlie6708/05/18 10Un recit particulièrement morbide, une descente aux enfers, une agression sur une handicapée avec une justification on ne peux plus alambiquée. Je ne vois pas très bien quel est le message de l'auteur