Noter ce texte

n° 13204Olaf20/03/09
Un zob de sourcier
critères:  cérébral revede méthode nonéro délire humour
Résumé:  L'homme ne bande pas parce qu'il désire, il désire parce qu'il bande. Ce qui n'est pas sans conséquences.
20724 caractères
Auteur : Olaf

 

Note générale = 16.52 / 20
(58 notations)
Note des inscrits = 16.94 / 20
(10 notations)
Note des non-inscrits = 13.58 / 20
(48 notations)
1 Erotisme0 Amour9 Scénario23 Ecriture19 Humour
Promotions : EcritureProposer des promotions

 

IntervenantDateLui écrireNoteAppréciations
Lilas20/03/09  20De bons moments de fou-rire. Mais j'aurais aimé que ça aille encore plus loin dans le délire... Remarquablement écrit. On dirait presque un cours de biologie...(dur de noter : soit c'est nul, soit c'est très bon, alors voilà)
favasso21/03/09 18Un bon zob, un très bon texte. Un pur régal, surtout dans les passages où le style elliptique de l'auteur s'exerce pleinement. Une formidable rigolade, et mon plus vif désir serait que maintenant une plume féminine prenne le relais
Mirthrandir21/03/09  17Pr Olaf - Gd Marabout - Envoûtements, désenvoûtements, retour affection, retour érection - Résult.garantis - Reçoit 7j/7 sur R-V - Facilités paiement - Cartes crédit acceptées.
Gufti Shank22/03/09 Aaahhhhouuummm !
OeilCoquin22/03/09  15Quand un récit fait sourire du début à la fin, il ne faut surtout pas tenter de ne pas le lire, et ce d'autant plus qu'il est admirablement écrit.
britonio24/03/09  18Il y a là une analyse très poussée de la sexualité masculine.Jointe à une connaissance très approfondie des ressorts et des causes de l'érection chez l'homme.C'est un auteur qui s'est manifestement observé
pollux a la barre24/03/09  16très bon texte, beaucoup d'humour. Mais à 45 ans, je ne suis intéressé ni par Mario ni par chantal Goya. Suis je normal? Où l'auteur pourrait-il passer chez moi? juste pour le test bien sûr! Je bande au moins 1% du temps prévu!
Amanite25/03/09  15D’accord avec Pollux : Mario et Goya, c’est les trentenaires. L’idée est bonne et serait riche en possibles à la 3eme personne. J’aime moins le ton professoral émaillé de contre-vérités décevantes. Reprendre en main le nœud du problème !
ANNIE-AIME18/08/09  18J'ai relu ce récit avec plaisir et me suis encore plus marré. Bravo et merci.
lucius16/06/10  16Brillant, marrant, bien construit, efficace. Un seul reproche : un peu trop professoral
crinoline17/10/16 15Des vérités et des contre-vérités, mais un article plein d'humour.