Noter ce texte

n° 15456Voyage au pays du grand n'importe quoi !07/02/13
Un amour de filleule
critères:  f h fh hplusag jeunes collection hdomine voir exhib fmast hmast rasage fellation cunnilingu anulingus pénétratio fsodo bondage délire
Résumé:  La décence et les usages veulent qu'une filleule n'ait jamais d'histoire d'amour avec son parrain. Mais quand elle le poursuit de ses assiduités et qu'il s'acharne à refuser, qui sait ce qu'il peut bien arriver ?
101174 caractères       
Auteur : Someone Else

 

Note générale = 17.10 / 20
(164 notations)
Note des inscrits = 17.12 / 20
(14 notations)
Note des non-inscrits = 17.04 / 20
(150 notations)
71 Erotisme21 Amour93 Scénario80 Ecriture39 Humour
Proposer des promotions

 

IntervenantDateLui écrireNoteAppréciations
ldcc07/02/13  17Mais où l'auteur va-t-il chercher une imagination pareille !
Jakin07/02/13 17Délicieusement pervers... L'auteur peut-il me communiquer (en privé, bien entendu) l'adresse du Grand Marché ?
benoblack09/02/13  17Terrible. Efficace, bouillant, délicieusement pervers, imaginatif,, varié. J'ai adoré !
favasso10/02/13 15Pour moi ça vaut pas plus de 14 mais il faut récompenser l'importance du travail. En outre, les premières pages, avant l'entrée au grand marché, m'ont enthousiasmé. C'est ensuite que j'ai déchanté.
annie-aime10/02/13  Très bien écrit, bien construit, bien rythmé mais je n’ai pas vraiment embarqué dans cette histoire de marché.
ptilu12/02/13  19Vraiment top. Les rebondissements se suivent, jusqu'à la dernière ligne. Impossible de ne pas aller au bout d'une seule traité, dès que l'on a lu les premières lignes. Beaucoup d'idées géniales et une très belle écriture.
Musea13/02/13 Bien écrit mais le texte transpire la manipulation perverse narcissique réelle sous couvert d'imagination. La filleule n'est considérée que comme fantasme et faire-valoir sexuel du parrain, pas comme une personne.
MarkTen15/02/13  17N'en déplaise à certain, la soumission est plus présente qu'on le croit dans la vie de tous les jours. Bravo pour ce récit.
Démon20/02/13  162nd avis féminin, à l'opposé du 1er ! Point de faire-valoir mais au contraire, l'envie que Natacha ait une sexualité épanouie ailleurs. C'est bien écrit, bien construit, original. À la fin j'ai cru que, et puis non, et puis finalement... ? ;)
Rain28/02/13  17L'auteur s'amuse avec un tabou et nous offre un récit pervers, original, et plein d'humour.J'ai passé un bon moment ! Bravo !
Mamadou28/02/13  17L’auteur a vraiment de l’imagination. Ces histoires de domination ne sont pas trop mon truc mais là c’est tellement invraisemblable et tordant.
crinoline25/03/14 15Entre un Grand Marché aux esclaves, un peu de bondage et une défloration en double en sex-spectacle, ce texte est un bon délire BDSM, et la preuve qu'on peut délirer aussi sur la couleur marron.
someone else30/03/14 Pour info, ce texte n'avait pas été ecrit pour être classé BDSM. Pas de vraie humiliation, aucune souffrance, tout juste du délire et rien que du délire. C'est un peu dommage car cela risque d’éloigner certains lecteurs apeurés par la couleur marron.
GLJC23/09/17  20La perfection n'est pas de ce monde ! Alors pourquoi 20 ? Tout simplement parce que c'est mon texte préféré sur Revebebe. Tout y est, mais en mieux : écriture, scenario, humour, sexe...
claude pessac11/04/18  18Grandissime ! Inventivité, écriture superbe, délire érotiquement dosé, passion, jubilation solaire et communicative de Natacha. Et un interdit qui n’en est pas vraiment un et ouvre des perspectives que SE a le bon goût de laisser à notre imagination
Mrtimide16/02/19  20
cocoricoh28/04/19  18Trés original , bravo !
favasso11/02/13  @ l'auteur: un pur délire, on l'a bien compris comme ça. Pour ma part, j'ai été heurté par la cruauté envers une jeune fille amoureuse. un bonne fessée aurait dû régler le pb.
ldcc11/02/13    Une bonne fessée,peut-être, mais surtout autre chose. J'ai été heurté (20 points de suture !) par la cruauté de la frustration imposée au lecteur du fait de cette lacune.