Noter ce texte

n° 17554Calpurnia06/09/16
On va s'aimer
critères:  f h ff ffh fbi hplusag jeunes oncletante collection amour fsoumise hdomine voir pied fmast hmast cunnilingu fsodo coprolalie attache fouetfesse humour québec
Résumé:  L'indéfectible amitié entre un prêtre âgé et deux amantes.
25160 caractères       
Auteur : Calpurnia

 

Note générale = 16.03 / 20
(61 notations)
Note des inscrits = 16.19 / 20
(18 notations)
Note des non-inscrits = 13.85 / 20
(43 notations)
13 Erotisme16 Amour28 Scénario26 Ecriture7 Humour
Proposer des promotions

 

IntervenantDateLui écrireNoteAppréciations
saint-r06/09/16  8Un grand n'importe quoi
ldcc06/09/16  19Un mot, un seul : magnifique !
catherine06/09/16 15Objectivement, l’écriture m'agace souvent, tout comme cette récurrence curetonne. De plus, le passage pseudo-vulgaire sonne infiniment faux... Mais l'histoire, quoi que simpliste, est belle, érotique et touchante.
Brodsky07/09/16  18Superbe texte ! Bien écrit, et jouissif lorsqu'on a approché certains milieux. Bravo !!!
Jakin08/09/16 17Superbe !
OeilCoquin08/09/16  17Excellent et original (ou l'inverse).Mais dans l'un ou l'autre cas, c'est particulièrement bien vu. Ah, les catholiques purs et durs...
minuitdixhuit08/09/16 Très bien narré, sur le ton d'une messe intégriste, dérangeant dans le contexte actuel de l’église, délicieusement décalé si l’on est bienveillant. Il faut être calotin ou bouffe-curé pour apprécier à la juste valeur.
GLJC08/09/16  16Un texte différent, qui change agréablement du tout venant... Contrairement à la première critique, je ne vois pas en quoi cela peut être qualifié de grand n'importe quoi. D'ailleurs n'étant pas constructive, on ne peut la qualifier de critique...
tanis10/09/16 18Surprenant ! Bien agréable à lire !
Arobaz11/09/16  8C'est assez décevant de cette auteur , les personnages sont exageré à outranse donc ça n'est pas très crédible, ça devient même ridicule à certains moments, notament la fin et puis quand Elsa decouvre son mari.
asymptote13/09/16 19Une thématique chère à Calpurnia traitée avec le brio qu’on lui connaît. Le dépassement des points de vue religieux et profanes est bien amené mais il y avait peut-être moyen de pousser plus loin.
favasso14/09/16 15Texte polémique qui me plait bien et m'a fait rire. Il est bien vrai qu'au fil de ses vingt siècles le catholiscisme s'est abimé dans le machisme.
Knackibaul15/09/16  16Texte très intéressant et qui sort de l'ordinaire. Des passages très beaux... Seul bémol, je trouve également que le passage exprimant la vulgarité d'Olivier - trop long - sonne faux.
athanagor21/09/16 17J'ai bien aimé le ton neutre et descriptif de la narration, en contraste avec la farce qui se joue. J'entendais André Dussollier, voix off d'Amélie Poulain, me commenter cette bouffonnerie, qui est finalement tout sauf légère. Très réussi.
Vopicek26/09/16  18Un peu surprenant, pas trop dans la ligne fleur bleu de la direction, mais j'ai bien aimé.
Cyrielle27/09/16  19Du grand Calpurnia, avec de la calotte, bien sûr, et comme toujours un gros travail sur le style. Le décalage entre le ton de la narration et l'intrigue est parfait. Bravo !
ptilu01/10/16  17Que dire de plus : Magnifique !
Evelyne6316/10/16 20J'adore.
MarkTen17/10/16  17Remarquable,j'ai apprécié du début à la fin.
calpurnia06/09/16  Il est probable que la sainte famille Machin (de G.Brassens) n'apprécie que modestement ce que j'écris. Ceci sans nulle rancune contre saint-r qui a le droit de ne pas aimer ; je préfère un commentaire négatif que pas de commentaire du tout.