Noter ce texte

n° 17785calpurnia12/02/17
Le monde est ruisselant
critères:  f jeunes cérébral fmast hmast fdanus poésie délire
Résumé:  Élucubration délirante et libidineuse en alexandrins.
8783 caractères       
Auteur : Calpurnia

 

Note générale = 16.86 / 20
(28 notations)
Note des inscrits = 17.24 / 20
(5 notations)
Note des non-inscrits = 14.00 / 20
(23 notations)
7 Erotisme0 Amour3 Scénario12 Ecriture5 Humour
Proposer des promotions

 

IntervenantDateLui écrireNoteAppréciations
favasso12/02/17 16Vous avez une amie bien envieuse, jalouse de celle qu'un concombre dans le cul emmène au septième ciel. Pourtant la maman un instant émue est vite rassurée et reprends son ouvrage en soupirant d'aise.
ldcc12/02/17  18En alexandrins ? Je salue la performance ! Une autre façon de lire l'érotisme et ce n'est pas désagréable, au contraire.
algo12/02/17 19Quel beau travail ! +20 car il fallait tenir la longueur, et cela a tenu. -1 pour des rimes qu'on aimerait enrichir, et pour le rythme de lecture parfois trop perturbé.
asymptote13/02/17 19J’aime les déchaînements de Calpurnia, ils ne prennent que plus de force soutenus par la rythmique des alexandrins.
athanagor28/02/17 16Je rejoins Algo. Ce texte nous entraîne d'un personnage à l'autre, d'une caresse auto-érotique à l'autre. Comme il m'est déjà arrivé en lisant Calpurnia, j'ai entendu une petite musique : la valse n°2 de la Suite Jazz de Chostakovitch (culture pub...).
lc8804/07/17  Je n'aime pas le genre mais je dois reconnaître que c'est un sacré boulot ! On décroche très vite de la lecture je laisse les spécialistes apprecier